Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voici un peu plus d'an, je pensais redonner vie à mes "Voyageurs des miroirs". Enthousiaste, je me suis lancée à fond dans ce projet de réédition, travaillant comme une folle pendant des mois avec deux personnes formidables. J'ai adoré nos échanges et, malgré la difficulté de reprendre un texte écrit des années auparavant pour l'adapter à un public plus jeune, j'étais impatiente d'envoyer mes nouveaux "bébés" dans le monde, à la rencontre de leurs lecteurs.

Je n'ai pas été déçue par l'accueil réservé aux deux tomes sortis. kissMerci!

Mais, sans parler en détail des coulisses, disons que ma déception est grande suite au report depuis juin 2018 de la parution du tome 3.

Je suis longtemps restée attristée et hébétée par ce gâchis. Aujourd'hui, je me réveille.

Si je dois retenir quelque chose de cette aventure éditoriale catastrophique, ce sont les belles rencontres qui en ont découlé, la solidarité et les amitiés qui se dessinent.

Grâce à tout ça, grâce aux encouragements reçus, je sais que je vais retrouver l'énergie de me battre pour que mes "Voyageurs" renaissent un jour.

Je me lancerai aussi avec encore plus d'enthousiasme dans les prochains projets.

Pour vous qui m'avez envoyé des messages ce matin.

Pour les lecteurs et les libraires qui me soutiennent.

Pour Paskal, mon adorable premier éditeur, qui continue de croire en moi. Pour Éliane et Henri, extraordinaires de générosité, qui m'incitent à voir "plus grand" pour mes polars, mais sont prêts à m'attendre. Pour d'autres éditeurs qui ont pris le temps de me répondre et de m'encourager au fil de ces années. Mention spéciale au dernier à m'avoir conseillé de ne pas lâcher, il se reconnaîtra.

Pour moi. Car, contrairement à ce qu'affirme une connaissance, écrire n'est pas un loisir comme le golf!

Non, écrire, c'est se sentir vivant. Enfin et pleinement. Écrire, c'est rêver bien sûr, mais aussi suer, souffrir, ne pas abandonner quel qu'en soit le prix. J'ai récemment perdu l'usage du bras droit pendant quelques jours, je vous assure que si ça arrivait définitivement j'achèterais un logiciel à reconnaissance vocale et j'apprendrais à dédicacer de la main gauche! Ou avec les dents! wink

Écrire, c'est partager. Aller à la rencontre de ceux qui aiment lire. Et tant pis, si parfois ils repartent avec un autre livre que le nôtre, l'essentiel se trouve dans l'échange! Mais tant mieux, si parfois ils reviennent avec des étoiles plein les yeux à la lecture d'une de nos histoires.

Je n'oublie pas tous ceux qui ont croisé et éclairé mon chemin! L'heure est venue de rebondir!

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :